Pratiquez-vous la Communication Digitale ?

On peut distinguer plusieurs formes de communication qui ont évolué avec le temps:

La Communication divine permet de transmettre la parole du chef, les règles et les lois, les lignes stratégiques, le message du président. On applique le même format à la totalité d’une population.
La Communication royale présente une certaine adaptation du message selon qu’il ait transmis par une autorité ou une autre (clergé, tiers état…).

La Communication populaire identifie des groupes différents et collecte des remontées d’information qui lui permettent d’adapter le message. C’est le début de la Communication ciblée.

Depuis la révolution du digital ce modèle a volé en éclat !
La Communication devient fractale.

Festival d'art pyrotechnique, Cannes

Les messages sont émis vers des individus qui deviennent eux mêmes de nouveaux medias. Ils peuvent ré-émettre de façon neutre pour propager l’information (retweet) ou ajouter une recommandation (J’aime, commentaire).

Pour la première fois le cercle d’influence d’une personne qui s’exprime sur les réseaux sociaux touche  700 à 800 personnes en moyenne, qui peuvent ré-emettre à leur tour en s’appuyant sur leurs différents réseaux.

C’est un mouvement universel qui concerne toutes les régions du monde. Presque 50% de la population mondiale a maintenant accès à internet et le % d’utilisateurs de smartphones augmente de façon très rapide. Tous les élements permettant une communication multidirectionnelle de masse sont en place. En effet, les médias sociaux forment des canaux de communication extrèmement concentrés qui permettent d’atteindre des millions d’abonnés pour un seul message. On n’a jamais avant ce jour pu s’adresser à autant d’individus à la fois.
Avec le digital, on sort du modèle “one man one vote”. Pour la première fois, un individu devient un média et peut diffuser son avis au niveau du globe.

Les conséquences pour les entreprises sont très importantes. Elles mettent au point des messages qui sont diffusés dans des campagnes marketing, mais elles ne maîtrisent plus le devenir de leur Communication, ni la distorsion qui peut lui être apportée. On peut trouver des exemples de faux messages, des messages parodiés et les entreprises doivent monitorer avec soin ce qui se passe pour pouvoir intervenir et ré-orienter si besoin. Il faut produire de l’information pour maîtriser l’expérience client. L’entreprise devient un producteur de contenus et doit gérer son audience. La présence sur les médias sociaux devient stratégique, il faut que l’entreprise soit présente sur tous les canaux d’information.

La notion de profil social et de “customer journey” émerge alors que le profil client tombe en désuétude (ménagère de moins de 50 ans) car il ne suffit plus pour faire face à la complexité de la réalité.
Le customer journey permet de définir des temps de contact, des connexions et une liste de flux associés. C’est l’enjeu du big data de modéliser tous les customer journeys pour proposer le bon contenu au bon moment aux clients d’une entreprise.

Les nouveaux enjeux génèrent de nouveaux besoins afin de maîtriser la technologie, faire collaborer des populations différents et créer de l’émotion. Ces activités requièrent de nouvelles compétences telles que l’experience utilisateur (UX), la direction artistique, l’analyse statistique, …etc.

C’est la révolution du Digital et elle a déjà commencé !

Laisser un commentaire